Séance du 29 août 2020

Nous étions pour la deuxième fois chaleureusement accueilli à l’Etabli de Massongy. L’invitation nous ayant été renouvelée, probablement l’occasion de retrouver l’ambiance campagnarde, en pleine nature, aux prochains beaux jours.

La pluie ayant décidé de nous lancer un défi, la journée a commencé par la tentative d’installer un des barnums de l’Établi par une partie de l’équipe de bénévoles, séance épique, aucun d’entre nous n’ayant une expérience en la matière. Le second barnum, plus léger, mais plus petit s’est montré un peu plus docile et a pu servir de lieu d’accueil et abriter café, thé et viennoiserie.

Un salut tout particulier à Christian du Repair Café d’Annecy, qui est venu pour comparer le mode de fonctionnement du Repair Café du Chablais, avec celui d’Annecy et aussi celui de Dijon. Tous différents d’après son expérience. Ceci ne l’a pas empêché de donner un coup de main très actif pour les réparations. Également un grand merci à Jean-Luc qui est venu renforcer l’équipe de réparateurs pour la deuxième fois.

Pour la deuxième fois, au lieu des 2 heures, la séance était sur 6 heures. La fréquentation du matin a été moindre, bien qu’occupant les 5 réparateurs bénévoles du matin, le taux d’humidité ayant probablement démotivé des adeptes du recyclage. Par contre, les 7 réparateurs bénévoles présents l’après-midi n’ont pas eu le temps de relever le nez au-dessus de leurs masques. Sans compter les visites amicales, de curiosité et de soutien. Au tout, au moins une trentaine de personnes sont venues sur le site au cours de la journée.

Comme, à chaque fois, des objets plus ou moins hétéroclites réclamaient une deuxième vie.

  • Bouilloire
  • Machine à café classique
  • Cuiseur vapeur
  • Radiateur
  • Disque dur externe
  • Machine à café à capsule
  • etc etc etc
  • Pour une fois, pas d’imprimante, surprenant …

Plusieurs vélos ont pu être réparés, ou rajeunis, allant du vélo d’enfant, à une antiquité. Fred s’est éclaté. Le renfort de Jean n’aurait pas été inutile, mais il a eu un empêchement de dernière minute.

Le mystère du ressort sauteur

Cette séquence restera probablement dans les annales du Repair Café du Chablais … Deux bénévoles déterminés à remettre en activité un coupe-haie ont eu du fil à retord pour le démonter, pendant plus de deux heures le matin, le problème était résolu, lorsque, manque de chance, au moment de tout remettre en place, le ressort activant la poignée, avait disparu, bien que chaque visse et petites pièces avaient bien soigneusement été regroupées et mises de côté. Une dizaine de personnes présentes ont passé un grand moment à scanner gravier et herbes, tables, chaises, etc etc. Aucun ressort à l’horizon. Un ressort, cela peut sauter ! Oh frustration.

Quant au cours de l’après-midi, le fameux ressort fit irruption d’une poche kangourou d’un pull-over…. Comment était-il arrivé là, mystère ? loi physique incontrôlée ? geste inconscient ? Taquinerie de rigueur. Le mystère demeurera probablement à tout jamais. Le propriétaire du taille-haie étant reparti entre deux, la réparation pourra être finalisée malgré tout, dans un proche avenir.

A nouveau, une journée chaleureuse, amicale, de partage, comme toute l’équipe de bénévoles les apprécie.

Le prochain Repair Café du Chablais aura lieu le samedi 26 septembre, de 10h00 à midi, à Amphion, mais dans une nouvelle salle. Tous les détails seront communiqués via ce site, la page Facebook, et par e-mail pour ceux et celles nous ayant déjà communiqué leur adresse mail. Si vous souhaitez être informé par mail : repaircafechablais@protonmail.com

Bonne rentrée, dans ces conditions si inhabituelles.

L’Équipe du Repair Café du Chablais

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s